Entretien avec le professeur Bader : un regard scientifique sur la campagne « One Cream »

Entretien avec le professeur Bader : un regard scientifique sur la campagne « One Cream »

06 December 2019

Le créateur des crèmes cultes nous explique pourquoi « 7,5 milliards de types de peau, une seule crème » est bien plus qu'un slogan.

Dire que le parcours du professeur Bader est empreint de rigueur scientifique serait un euphémisme. Après tout, nous parlons d'un homme qui s'est consacré à l'étude du comportement des cellules souches pendant 30 ans avant même d'envisager de s'aventurer dans l'univers de la beauté. Cette rigueur et cette exigence d'innovation et de performance sans compromis se reflètent dans tout ce que fait la marque, y compris dans notre récente campagne : « 7,5 milliards de types de peau. Une seule crème. »

Nous avons délibérément choisi cette formule pour mettre l'accent sur l'universalité des soins Augustinus Bader. Tout le monde peut les utiliser et profiter de leurs bienfaits. Pour aller un peu plus loin dans l'exploration de ce concept, nous sommes retournés aux sources le temps d'un entretien avec le professeur Bader. Dans la conversation retranscrite ci-dessous, vous découvrirez quelles sont les qualités d'un produit polyvalent, comment optimiser l'action de nos crèmes et quelles sont les tendances beauté que le professeur souhaiterait voir disparaître.

Le slogan de notre campagne est « 7,5 milliards de types de peau. Une seule crème. » En quoi les caractéristiques scientifiques du produit justifient-elles ce message ?  

En tant que docteur en médecine, j'ai abordé la création d'un produit de soin pour la peau de façon atypique [par rapport aux autres marques]. L'innovation qui caractérise nos crèmes se base sur une compréhension précise de ce dont les cellules souches ont besoin pour déclencher les processus de réparation naturels de la peau. Ce sont des crèmes intelligentes. Ces formules ont une action ciblée qui tient compte de la physiologie cutanée de chaque utilisateur. En utilisant la peau comme un bioréacteur naturel, la crème agit de façon unique et personnalisée, en fonction des besoins cutanés de l'individu. Nos produits sont véritablement universels, car ils fonctionnent indépendamment du genre, de l’origine ethnique ou de l'âge de l'individu, en s'adaptant à ses besoins propres. Cette adaptation naturelle des crèmes aux besoins des utilisateurs leur permet d'obtenir les meilleurs résultats pour tous les types de peau. C'est ce que nous appelons le « soin intelligent nouvelle génération ». 

Qu'est-ce qui permet à The Cream et The Rich Cream de traiter une telle diversité de problématiques cutanées ? En quoi est-ce unique sur le marché des soins pour la peau ?  

La mise au point de ma gamme de soins est axée sur la santé de la peau et la médecine personnalisée, plus que sur une approche cosmétique traditionnelle. Notre Trigger Factor Complex® (TFC8®), le complexe breveté au cœur des soins Augustinus Bader, est issu de plus de 30 ans de recherche clinique. Plutôt que d'utiliser un seul ingrédient « phare », ce complexe réunit 40 ingrédients différents — vitamines, lipides, protéines et acides aminés de qualité médicale — qui, utilisés en quantités et combinaisons adéquates, constituent d'importants éléments structurels de la peau saine. Le TFC8® est une boite à outils dans laquelle la peau puisera tout ce dont elle a besoin pour réparer les dysfonctionnements qui altèrent son équilibre, qu'ils soient liés au vieillissement ou à la pollution, entre autres. Grâce à cette technologie, on peut influencer les facteurs épigénétiques qui permettent au corps de réparer la peau en fonction de ses besoins propres.  

« Une seule crème » évoque aussi une routine de soin simplifiée. Comment vos produits permettent-ils cela à court terme et long terme ? 

Les produits Augustinus Bader fonctionnent très bien utilisés seuls : nos formules sont capables de traiter une multitude de problèmes de peau, notamment les rides et ridules, la déshydratation, les rougeurs, la perte d'élasticité, l'acné et les pores dilatés. The Cream et The Rich Cream sont plus efficaces lorsque notre complexe actif, le TFC8®, est au contact direct de la peau sans couche intermédiaire. Si on les utilise en synergie avec nos autres produits, il convient de laisser les produits précédents pénétrer complètement avant d'utiliser l'une des crèmes.  

Nos soins ne sont pas des solutions temporaires. L'innovation consiste à soutenir les capacités d'autoguérison de la peau, ce qui signifie que les améliorations constatées lors de l'utilisation se maintiennent dans le temps, même si l'utilisation est irrégulière. Contrairement à certains produits hydratants qui apportent un effet temporaire le temps d'une utilisation, nos produits sont conçus pour soutenir les processus cutanés à long terme. Au bout de trois à quatre semaines d'utilisation de l'une de nos crèmes après le nettoyage de peau — sans aucun autre produit —, on constate une amélioration notable de la qualité de peau. 

En quoi était-ce important pour vous que les produits Augustinus Bader répondent aux besoins de tous les utilisateurs, sans distinction d'âge, de genre ou de type de peau ?  

Tous les humains possèdent les mêmes capacités d'autoguérison innées. Nos crèmes peuvent être utilisées par un public très diversifié et apportent des résultats, quels que soient les origines ethniques, l'environnement ou le type de peau de l'utilisateur. Il s'agit simplement de permettre à nos cellules d'opérer cette régénération parfaite dont elles sont capables. Prendre soin de ce merveilleux organe vivant, c'est une mission qui dépasse largement les préoccupations esthétiques, c'est tout sauf superficiel. 

 

La campagne « Une seule crème » se veut inclusive. Pourquoi est-ce un message important ?  

Chaque être vivant est unique, c'est pourquoi l'intégration des processus de réparation individuels est une approche pertinente et universelle. Lorsque les processus de réparation naturels de votre corps sont optimisés, vous pouvez fonctionner à votre plein potentiel. Une belle peau reflète une bonne santé, sans distinction d'âge, de genre ou d'origine ethnique. 

En tant que scientifique et docteur, quelles sont les tendances beauté qui vous hérissent ? Quelles sont celles qui vous enthousiasment ?  

Des croyances erronées ont cours en ce qui concerne l'application externe de cellules souches issues d'organismes non apparentés dans les produits cosmétiques. Les cellules souches ne peuvent fabriquer que le type d'organisme dont elles sont issues. Une cellule souche de pomme est programmée pour créer une pomme et une cellule souche d'orange pour fabriquer une orange. L'ajout de cellules souches dans les produits de soin pour la peau, qu'il s'agisse de cellules végétales, animales ou même humaines, est inefficace et inutile. 

La demande de produits de soin personnalisés s'est considérablement accrue ces dernières années, mais les offres actuelles reposent majoritairement sur la consultation individuelle et sur une enquête génétique rudimentaire. Ce qui m'intéresse, c'est la possibilité d'identifier le profil de peau unique d'une personne pour mettre au point des produits en fonction de l'effet des ingrédients sur ses marqueurs épigénétiques.  

Qu'évoque le concept « Une seule crème » pour vous ? 

Pour moi, il s'agit de créer des produits inclusifs et respectueux de l'environnement, qui apportent des résultats mesurables. Nous avons tous la capacité de corriger le fonctionnement de nos cellules. Nous avons donc intégré ce savoir sans un produit de soin efficace, naturel et facile à utiliser. 

Pour en savoir plus sur le professeur Bader et son travail, suivez ce lien